Profil de Donald Trump

Chahuté à Madrid

La statue de cire de Trump chahutée à Madrid. Une militante femen s’en est prise mardi (17/01/2017) à l’effigie du président élu des État-Unis lors de son inauguration. La féministe connu pour ses actions coup-de-poing à fait irruption dans la musée de cire de Madrid, sein nus, scandant « Attrapons le patriarche par les … » en anglais et en espagnol. Un employé du musée a tenté de cacher sa poitrine avec une veste. La femen a été écartée après avoir saisi l’entrejambe de la statue.

Les Européens répondent aux critiques de Trump

De Paris à Bruxelles en passant par Berlin et l’Otant, les répliques fusent après les critiques du président américain élu. Les dirigeants européens, Angela Merkel en tête, ont appelé l’Union européenne à d’avantage d’unité et d’assurance. Ils répondraient aux déclarations choc de Donald Trump qui table sur une poursuite de la fragmentation de l’Union après le Brexit. Le milliardaire a estimé que le Royaume-Uni avait eu bien raison de quitter une Union européenne, selon lui dominée par l’Allemagne. Il a prédit que le Brexit serait un succès et que d’autres pays quitteraient le bateau. Il a aussi jugé que la chancelière allemande Angela Merkel avait commis une erreur catastrophique en ouvrant son pays aux réfugiés.

Vendredi 20 janvier, Donald Trump 

Pour son premier jour à la maison blanche , il devrait symboliquement lancer la concrétisation de ses promesses de campagne: détricoter la réforme santé de Barack Obama, supprimer des réglementations, expulser des clandestins, annuler des traités commerciaux. Et construire le mur à la frontière mexicain. Il a promis d’annuler chaque décret, mémorandum et ordonnance contraires à la constitution et signés par son prédécesseur démocrate. Certains actes peuvent être annulés d’une simple signature, mais d’autres nécessiteront l’adoption de nouvelles lois par le congrès, à majorité républicaine. Il ne pourra pas débarquer et faire tout ce qu’il veut dès le premier jour.

L’Europe son destin en main?

“Je pense que l’Europe a son destin dans ses propres mains”. En écoutant Mme Merkel lors d’une conférence de presse à Berlin n’a pas voulue répondre dans le détail, mais en a profité pour réaffirmer ses positions sur le lien transatlantique ou l’Europe post-brexit. Elle a été clair à ce sujet en disant : “Nous européennes, avons nôtre destin dans nos propres mains. Je vais continuer de m’engager pour que les 27 États membres travaillent ensemble vers l’avenir face aux défis du XXI siècle”, a-t-elle déclaré.

OTAN

Trump affirme que l’Otan était obsolète, parce qu’elle a été conçue il y a des années et des années et parce qu’elle ne s’est pas occupée du terrorisme. En outre, a-t-il accusé, les pays membres ne payent pas ce qu’ils devraient.

Sanctions contre Moscou

Donald Trump a évoqué dimanche la possibilité d’un accord de réduction des armements nucléaires avec la Russie en échange de la levée des sanctions qui la frappent, alors que l’UE vient de reconduire ses sanctions économique contre Moscou.

Santé

C’est l’un de dossier les plus complexes, la réforme du système de santé adoptée en 2010, surnommée  » Obamacare  » devra être abrogée et remplacée. Mais le problème est le vote ultérieur, par le Congrès, d’une nouvelle loi redéfinissant le système de santé, une entreprise titanesque dont le le calendrier est incertain. Trump voudrait que ce texte soit voté presque simultanément avec l’abrogation.

L’immigration

Rappelant que l’administration Obama a déjà rendu prioritaire l’expulsion des sans-papiers représentant un risque ou ayant un casier chargé, le républicain pourrait en revanche annuler tout de suite, d’une simple signature. Pour la construction de murs à la frontière entre USA et Mexique, la Congrès devra voter le financement. Trump aura le pouvoir de suspendre immédiatement l’accueil de réfugiés syriens, ainsi que des immigrés en provenance de régions sujettes au terrorisme, où les dossiers des candidats aux visas ne peuvent, selon lui, être correctement vérifiés.

Environnement et énergie

Trump a exprimé son intention d’approuver l’oleduc Keystone XL entre le Canada et USA un projet rejeté par Obama. Et il entend aussi immédiatement annuler le paiement de milliards aux programmes de l’ONU sur le changement climatique en redirigeant les fonds vers des projets d’infrastructure environnementale.

Commerce

Trump pourrait retirer les USA du partenariat transpacifique, cette accord soutenu par Obama n’a jamais été approuvé par le Congrès. L’accord de libre échange nord-atlantique avec le Mexique et le Canada est également dans le viseur du républicain qui veut le renégocier pour empêcher des délocalisations vers le voisin du Sud. Et il a promis d’ordonner à son secrétaire au Trésor de condamner la Chine comme un pays manipulant sa monnaie, une étiquette lourde de conséquences et qui pourrait déclancher la colère de Pékin.

Gouvernement  

Le candidats à promis de curer le marigot de Washington. Il prévoit d’interdire à toute personne nommée par lui dans son administration de devenir lobbyiste dans les cinq années suivant leur départ de leur poste public. Et il veut geler les embauches de fonctionnaires fédéraux. Voilà un peu le parcours de Monsieur Donald Trump depuis qu’il est élu à la tête de Grand État, les USA. L’élection de Monsieur Trump est-il l’Apocalypse pour la planète ? Mon pourquoi est pourquoi les américaines l’on-t-il choisi ? Es-ce que c’est pour mettre fin à une époque ou tout simplement pour que tout soit accomplie. L’avenir nous le dira. Dr.Adam Buapua. www.monpourquoi.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.