La defense, l’armée,l’intérieur, les finances et la justice à l’opposition soit l’affrontement?

Que les congolais soient prêt, de partout à vivre des moment dur et difficile sur tout le territoire national, non pas parce que les congolais sont peureux ou naïfs, ni parce que la communauté internationale est impuissante mais parce que on a laissé assez de temps à Mr Joseph Kabila pour revenir à la raison et quitter pacifiquement le pouvoir, chose que malheureusement il n’est pas prêt de comprendre.

Au cas où Mr Joseph Kabila l’aurait oublié, New-york était le dernier rempart de sortie honorifique pour lui et sa Kabilie, mais se croyant toujours détenir le privilège de flouer et enchérir la communauté internationale alors, cette fois-ci il s’emprendra qu’à lui seul et à ses collaborateurs qui lui poussent tout droit vers sa tombe. Parce que cette fois-ci la même ONU n’y fera rien et n’y s’opposera à rien de tout ce qui se passera en RDC, où la Kabilie demandera de l’aide et du secours impuissant et de ses partenaires et de ses États amis. Car désormais quiconque osera le faire fera l’objet des lourdes sanctions des USA.

Après s’être moqué de la délégation du conseil de sécurité de l’ONU à Kinshasa, niant toute garantie de faire concession avec l’opposition au cours du dialogue qui sera convoqué avec ou sans lui, Joseph Kabila n’a fait que donner raison à Nikki Haley qui avait même prédit l’échec de la mission de cette délégation à Kinshasa.

Une importante offensive diplomatique des républicains reunis à New-york et au Texas ont conclu qu’il était temps pour Trump de sous-estimer les dégâts collatéraux et pertes des vies humaines en RDC pour ne se focaliser que sur la personne de Mr Joseph Kabila, qui devient le mal même du Congo.

Le plan conçu au 16ème niveau du stratégique bâtiment de la higth security de la CIA à informé avec précision au renseignement Angolais que Mr Joseph Kabila avait infiltré les renseignements et l’armée Angolaise des mercenaires Sud soudannais et congolo-rwandais qui avaient traversé l’Angola sous prétexte des réfugiés du Kasaï pour l’informer de tout ce qui se passait en Angola er voir de créer une bande de résistance armée pour déstabiliser l’Angola.
Ce rapport fait mention des collaborateurs proches de Mr Joseph Kabila qui ont conçu et recommandé ce plan de contre offensive qui est actuellement détenu entre les mains des experts américains sur le sol Angolais, qui en croyant frapper l’Angola servira plutôt de moyen directe pour faire incursion en RDC et jetter de l’essence dans le feu.

Tous ces refoulés congolais ne sont pas tous des congolais, le malheur pour la kabilie est que ces sont justement ces mercenaires envoyé par la Kabilie qui sont tué et lynché à la chicotte par les services de sécurité Angolais.
L’incompétence de services de renseignements RD congolais sera la cause et la base de leur chutte du régime en place, qui n’avaient pas calculé les conséquences…

Et pour prouver encore l’incompétence dans les chefs des collaborateurs de Mr Joseph Kabila, cette décision de prendre une mesure de réciprocité de renvoyer aussi des Angolais vivant au Katanga, au Kasaï et à Kinshasa sera l’aubaine que les experts militaires attendent de Kinshasa pour lancer officiellement l’assaut.

Sur ce, l’ONU est déjà au courant de ce plan et laissera seul le gouvernement congolais le résoudre sans s’immiscer pour prouver à Mr. Kabila que la plus grande erreur qu’il a faite dans sa diplomatie, c’est d’aller au siège de l’ONU même devant la tribune devant l’assemblée générale demandé le retrait de la monusco, une insulte pour tous ses dirigeants membres qui ont sans soucis rétorqué à la Chine et à la Russie qui semblaient protéger Kabila que il n’a pas apparemment pas suivie d’où est venu la décision de donner le feu vert à l’OTAN de frapper la Lybie, l’insulte encore une fois de Kadhafi en jettant par terre la charte des nationaux unies devant l’assemblée générale. Quelle différence avec celui qui leur demande en pleine face leur départ ?

Oui, attendons nous à des fortes troubles et crépitement des armes lourds dans les coins neutres avec les voisins impliqué dans la crise RD Congolaise où la monusco n’y fera absolument rien, ni Paul Kagame, Ni Marie Ange Mushikiwabo, encore mois Yuweri Museveni.

Au contraire, toutes ces personnalités dont Museveni, Paul Kagame, Marie Ange Mushikiwabo se rendont à Kinshasa dans les heures qui suivent pour rappeler à Mr Joseph Kabila qu’il n’ya plus aucune issu aux concessions dont il avait donné sa parole au premier ministre belge à New-york, parce que ces ne sont pas les élections mais plutôt le dialogue qui se tiendra en RDC et si il ne cède pas les ministères de souveraineté à l’opposition, il ne participera peut-être pas à ce dialogue.

L’Afrique du Sud, avec le président Ramaphosa est au courant et n’y interviendra pas non plus, raison déjà de l’annulation de sa venue le 16 octobre à Kinshasa car sachant bien que le consigne est de laisser la provocation Angolaise de refouler les congolais prendre de l’aille et devenir une affaire en poudre, et ce n’est que à ce moment là qu’il pourra revenir Kinshasa.

A.B. monpourquoi.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.